Armel Vrac et le projet fou de parcourir le fleuve Amour en Sibérie

lvinay le 01 janv. 2018 à 00h00
Armel Vrac se lance dans un projet fou... parcourir le fleuve Amour depuis son point de confluence avec l’Oussouri à la frontière russo-chinoise jusqu'à l’île de Sakhaline… à vélo ! Vivre, évoluer en totale autonomie, au rythme du fleuve pris par les glaces, se laisser entraîner par l’appel des reliefs qui l’entourent, dans un mode de progression original et propice aux rencontres. Une descente hivernale inédite de près de 1 200 kilomètres, en autonomie, au coeur de la taïga. Une véritable immersion dans la dureté de l’hiver de l’Extrême-Orient russe.
Il associe ce projet au soutien de l'association ! 
"Convaincu et conquis par les convictions de l’association, j’ai souhaité, en parallèle de mon aventure, soutenir ces aventuriers et aventurières en herbe en rejoignant le team A Chacun Son Everest !. Ce soutien se modélisera par une rencontre avec les enfants lors d’une visite au centre de Chamonix, mais également par la collecte de fonds pour l’association. 100 % des fonds récoltés seront reversés à l’association ! "

QUELQUES CHIFFRES : 1,7 : le nombre d’habitants au km2 (en France, ce chiffre est de 98).  - 47° : la température la plus basse enregistrée au mois de janvier  51° : la latitude moyenne de l’aventure (c’est aussi celle de Dunkerque)  4 534 km : la longueur totale du fleuve Amour (plus de 4 fois celle de la Loire)  30 jours : la durée estimée de l’aventure Départ le 1er janvier 2018

Photos

0 commentaire

Aucun commentaire
Les commentaires sont clos