Les Moyens : les quatres atouts d'A Chacun son Everest !


1. La Maison A Chacun son Everest ! : le « camp de base »

Située à Chamonix, au pied du Mont Blanc, la Maison est un formidable espace de vie conçu sur mesure pour les jeunes d’A Chacun son Everest ! ; un lieu unique qu’ils s’approprient.

Cette maison centenaire, ancienne propriété de Joseph Vallot, a été entièrement rénovée et équipée grâce à des partenaires privés.

1200 m2 d’habitation et 6000 m2 de terrain permettent d’accueillir jusqu’à 40 personnes.


2. L’environnement Montagne :

La montagne est un formidable outil, pédagogique et « thérapeutique » :

La beauté :

La montagne, c’est l’expérimentation de la sensation, de l’émotion : regarder, écouter, sentir, toucher, stimuler ses sens par le contact avec un environnement où règnent la lumière, l’horizon, le silence, la sérénité ...

La cordée :

La montagne, c’est aussi la rencontre avec les autres, avec le groupe, avec ceux qui aident dans les passages difficiles, avec ceux que l’on aide … elle favorise l’esprit d’équipe, la prise en charge de soi et des autres, le partage.

La découverte, l’adaptation :

L’apprentissage de la montagne, c’est :

  • accepter ses règles (la sécurité, la météo…)
  • expérimenter et s’adapter à un milieu qui change (la neige, le rocher, le froid, le soleil …),
  • pratiquer des activités variées (randonnée, escalade, raquettes …)

Le dépassement de soi :

La montagne, c’est enfin réapprendre à se découvrir, à se dépasser.
L’enfant doit maîtriser la technique, le relief … mais aussi ses appréhensions. Au travers des différentes activités, il découvre ses qualités intrinsèques, qui sont celles des champions (mental, courage …). Jour après jour, ce sont ses efforts, ses qualités qui le font avancer. Sa conquête, sa victoire lui appartiennent, et lui procurent un sentiment de valeur personnelle.


3. Le sommet : challenge à atteindre

Pour chaque enfant, chaque pas engagé sur un sentier escarpé ou le long d’une voie est un pas de plus vers lui.
« Oublier la maladie » en parvenant à retrouver une autre conscience de son corps, une nouvelle confiance aussi.
Arrive le jour J, celui du sommet : un grand jour de conquête et de « vie ».

« A partir de cet instant, pour moi tout était possible » David
« Quand je suis arrivé en haut de mon sommet, je me suis dit que la maladie était enfin derrière moi » Andrea
« Je suis fier d'avoir remporté ce défi. Plus rien ne me fait peur » Lucas

L’enfant passe du statut d’enfant malade à celui d’enfant conquérant ...


4. La cordée : solide et solidaire

Médecins, infirmières, guides et professionnels de la montagne, photographes, vidéastes, personnel de la Maison, animateurs, accompagnateurs voyage … Au sein de la grande équipe des stages, chaque intervenant a sa mission !

Découvrez l’encadrement sur mesure dédié à l’accompagnement de chaque enfant.




Prolonger l’aventure !

Pendant les stages

  • Les photos, les films, les posters, témoins pour tous et pour toujours de l’exploit d’un jour...
  • Les « prises de relais », ou quand des adolescents, déjà venus en stage quelques années plus tôt, reviennent encadrer les plus petits...

Après les stages

  • L’Association multiplie les actions, les outils, les manifestations, développe le suivi médical et humain, les animations à l’hôpital, le soutien aux familles, pour permettre à la cordée de rester liée.
  • Des séances d’escalade, organisées dans certaines villes, permettent aux enfants, familles et personnel encadrant de se retrouver, grimper ensemble, … toujours plus haut !